Des jeunes, acteurs de leur avenir

À l'EPIDE, lutter contre la violence faite aux femmes avec une caméra

Comment sensibiliser et lutter contre la violence faite aux femmes ? À Val-de-Reuil, un atelier cinéma mené par l’association Passeurs d’Images a permis à un groupe de volontaires du centre EPIDE de réaliser un court-métrage sur le sujet : « Charlotte’s story ». Nous vous le présentons à l’occasion de la « Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes » ce 25 novembre.

250 000 femmes sont chaque année victimes de violences physiques ou sexuelles au sein de leur couple, 1 femme meurt tous les jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Cette terrible statistique nous engage toutes et tous à réagir. Face à ce fléau, les centres de l’EPIDE répondent à leur manière en sensibilisant les volontaires au sujet.

À Val-de-Reuil, un atelier cinéma mené par l’association Passeurs d’Images a permis à un groupe de volontaires de réaliser un court-métrage « Charlotte’s story » qui raconte l’histoire tragique d’une jeune femme et la prise de conscience tardive de la violence de son conjoint.
Les volontaires ont ainsi appris à se mettre dans la peau des différents protagonistes ainsi qu’à appréhender la question de la représentation de la violence faite aux femmes derrière la caméra.

À l’occasion de la « Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes » ce 25 novembre, nous vous proposons de visionner ce petit film qui a eu le mérite de mobiliser jeunes hommes et jeunes femmes autour de la représentation de la violence et de la place des femmes.

L’accompagnement de l’EPIDE a ceci de particulier, dans les problématiques d’insertion professionnelle, qu’il est à la fois collectif dans son encadrement et individualisé dans son parcours. Chaque volontaire doit pouvoir se considérer comme un citoyen à part entière, respectueux du bien être des autres, hommes ou femmes.

À SAVOIR : L’association Passeurs d’images a pour objet de fédérer et d’animer le réseau des acteurs de l’éducation aux images qui œuvrent en direction de l’ensemble de publics éloignés des pratiques cinématographiques ou scolaires.

N’OUBLIEZ PAS : Comment réagir en cas de violence observée ou subie ?
Deux numéros de téléphone sont à votre disposition :

- Le 3919. Les femmes victimes de violences ou les témoins peuvent contacter le 39 19 du lundi au samedi de 8h à 22h. Ce numéro est gratuit depuis un poste fixe. Il est invisible sur les factures.

- Le « 08 victimes » (08 842 846 37). Un numéro dédié à toutes les victimes de violences quel que soit le préjudice subi. Victimes ou témoins de harcèlement peuvent contacter le 08 Victimes, 7 jour/7, de 9h à 21 h. Ce numéro est non surtaxé.

RETROUVEZ L'ACTUALITE DU CENTRE EPIDE DE VAL-DE-REUIL