Des jeunes, acteurs de leur avenir

Des colis de Noël pour les militaires français en opération

Dix-neuf volontaires du centre EPIDE de Val-de-Reuil ont participé à la confection de colis de Noël destinés aux militaires français en opérations intérieures et extérieures pendant les fêtes de fin d’année.

C’est une tradition qui remonte à la Grande guerre. Chaque année, à l’approche des fêtes de fin d’années, des colis de Noël sont confectionnés pour être envoyés à chaque militaire français en opération.

Et pour la cinquième année consécutive, les volontaires du centre EPIDE de Val-de-Reuil ont accompagné l’association Solidarité Défense afin de mener à bien cette opération « Colis de Noël ». Et c’est dans le cadre prestigieux de la salle des colonnes de l’Hôtel National des Invalides, à Paris, que près de 12.000 colis ont été conditionnés et envoyés sur l’ensemble des territoires où sont positionnés les militaires français en opération.

Un colis qui constitue une marque d’attention à l’égard de militaires retenus par leur mission, loin de leurs familles en cette période de l’année, et aussi une forme de gratitude de la part de la nation à l’égard de ses soldats en opération. Témoignage de cette gratitude, la présence dans ces colis de dessins d’enfants réalisés par 144 écoles primaires de métropole et d’outre-mer.

Une préparation minutieuse

Les 19 volontaires de Val-de-Reuil, après avoir réceptionné les différentes marchandises et préparé les tables de conditionnement, ont ainsi réalisé l’ensemble des colis destiné aux personnels militaires affectés dans les opérations intérieures. Les jeunes ont ensuite laissé la main à des lycéens de Seconde générale du lycée Camille Sée, de Paris, ainsi qu’à des bénévoles pour la confection des colis destinés aux militaires cette fois en opérations extérieures.

A cette occasion, les volontaires de l’EPIDE ont pu rencontrer le Général Lecointre, Chef d’état-major des Armées, les chefs d’état-major de la Marine nationale, de l’Armée de l’Air ainsi que le Directeur de la Gendarmerie nationale. « C’était très intéressant de réaliser ces colis. Le contact et les échanges avec les militaires étaient très plaisants » explique Giovanni, volontaire au centre EPIDE de Val-de-Reuil. « C’était un moment fort de rencontrer des gradés. Cela m’a aussi permis de valider mon choix professionnel de devenir militaire » conclut-il.