Des jeunes, acteurs de leur avenir

Un séjour de cohésion éco-citoyen autour du patrimoine

Un groupe de volontaires du centre EPIDE de Lanrodec a participé pendant trois jours à un séjour de cohésion très particulier. Objectif, prendre part à une action d’entretien du patrimoine historique de la ville de Pontrieux.

Du 14 au 17 mai, huit jeunes femmes volontaires au centre EPIDE de Lanrodec ont participé à un séjour de cohésion à Pontrieux, dans les Côtes-d’Armor. Le thème de ce séjour, l’entretien du patrimoine local. Une action par ailleurs co-organisée avec l’association Nos lavoirs.

Cette dernière promeut le patrimoine architectural constitué par les nombreux lavoirs installés en bord de rivière à Pontrieux entre les XVIIIe et XIXe siècles. Des lavoirs longtemps laissés à l’abandon, mais aujourd’hui au cœur d’un circuit touristique en barque, autour de ce patrimoine, pendant la période estivale de mai à septembre. Des lavoirs qui doivent toutefois être nettoyés et entretenus.

Pour préparer cette saison, l’association a ainsi besoin de bénévoles pour restaurer la cinquantaine de lavoirs qui bordent le Trieux. Des lavoirs, en granit et recouverts d’ardoise, construits au fond des jardins d’anciennes maisons bourgeoises.

Un séjour enrichissant

Avec les membres de l’association, les jeunes femmes du centre EPIDE de Lanrodec, accompagnées de deux monitrices, ont dû passer par la rivière en bateau pour accéder aux lavoirs. Une expérience appréciée par les volontaires, dont Esmeralda : « C’était la première fois que je montais à bord d’un bateau. Visiter en kayak les lieux aux alentours de Pontrieux était super ».

Equipées de tenues adéquates, de grattoirs, balais-brosses, cisailles, et de seaux, elles ont enlevé les saletés, gratté et brossé la pierre, coupé les herbes folles. Un défi enrichissant pour Naeemah, volontaire à Lanrodec : « J’étais heureuse que l’association partage avec nous leurs connaissances » explique-t-elle. Une mission que les jeunes femmes ont ainsi parfaitement relevé, comme le note Charly Jacobin co-président de l’association Nos lavoirs : « Les filles ont fait un travail formidable sur les lavoirs et tout cela dans la bonne humeur. Je suis fière d’elles ».

Pour les remercier de leur participation, le maire de Pontrieux a par ailleurs offert aux volontaires des invitations pour participer à une soirée en juin pendant laquelle les jeunes femmes pourront redécouvrir ce parcours touristique illuminé à l’occasion de la saison touristique.