Des jeunes, acteurs de leur avenir

L’EPIDE prépare les fêtes

L’année 2020 a été éprouvante pour tout le monde mais l’EPIDE et ses agents ont su rester mobilisés pour accompagner les volontaires. Avant de prendre quelques jours de repos bien mérités, les centres de l’EPIDE ont préparé les festivités avec leur entrain habituel : décorations, opérations caritatives et même chorale virtuelle, nous avons fait un petit tour des ateliers de décembre.

JOYEUSES FÊTES à toutes et à tous ! Les volontaires et l’ensemble des agents de l’EPIDE vous envoient leurs meilleurs vœux à l’approche des célébrations de fin d’année. Nous savons que personne ne pourra faire la fête comme d’habitude et qu’il ne sera pas facile de mettre la crise sanitaire qui a bouleversé 2020 entre parenthèses. Au terme d’une année compliquée, les centres EPIDE ont fait preuve de patience, d’engagement et de solidarité. Parce que l’EPIDE est ouvert sur la société française, ses entreprises et ses associations, parce que l’EPIDE accompagne tous les jours depuis 15 ans des jeunes en difficulté, nous savons aussi, quelle que soit la crise, qu’il existe des solutions. Entre sens du partage, actions caritatives ou ateliers décoration, les préparatifs de fin d’année sont aussi l’occasion de joies simples. Petit tour des initiatives marquantes dans les centres EPIDE à l’approche des vacances : 

ACTIONS CARITATIVES : Boîtes de Noël, Restos du Cœur et Téléthon 

Noël, ce n’est pas forcément un cadeau pour tout le monde. Les associations, qui organisent les multiples opérations « Boîtes de Noël pour les plus démunis » partout en France, l’ont compris. À Strasbourg (67) et Cambrai (59), deux centres EPIDE ont apporté leur soutien.  M. Blanchard, le directeur du Centre de Cambrai a félicité les volontaires et Hervé Fontaine (Formateur en Enseignement Général) pour leur implication. “Grâce à votre générosité et nos partenaires, 64 boîtes ont été garnies et emballées par les volontaires !” Ces derniers ont mis un point d'honneur à les déposer au point de collecte en attendant la distribution des boîtes à partir du 18 décembre. Pour Audrey Lanfranchi, qui encadrait les volontaires de Strasbourg, ”ce type d’actions citoyennes et solidaires entre parfaitement dans leur parcours à l’EPIDE.” Une aide logisitique bienvenu pour le centre social et familial AGF à Wasselonne.  

Que mettre dans ses boîtes ? Des jouets bien sûr ! Six volontaires du centre de Lanrodec (22), Faida, Malika, Danaé, Ismaelle, Lennon, Izar et Hakim, ont pris part au projet « Jouets de Noël solidaire en faveur de l’association Les Restos du Cœur ». La mission était triple : créer des affiches pour encourager la collecte dans le centre même, réaliser les paquets cadeaux et les distribuer ! Cela fait cinq ans maintenant que les volontaires sont bénévoles au profit des Restos du Cœur. Cette année, Malika et Ismaelle ont eu le plaisir de donner les cadeaux aux familles bénéficiaires de l’association lors de la distribution alimentaire. 

Dans un cadre plus large, le mois de décembre est aussi l’occasion pour les centres de contribuer au Téléthon. Au centre de Velet, volontaires et agents ont remis un chèque de 1220,57 € (50€ supplémentaires ont été récolté juste après la remise) en organisant une tombola ! 

CHORALE 2.0 : On écrit sur les murs de Facebook

Pendant le premier confinement, Muriel, assistante de direction du centre de Combrée (49), avait apprécié les concerts à distance réunissant plusieurs musiciens. Avec les moyens du bord, elle improvise en collaboration avec le centre de Toulouse (31) une chorale virtuelle ! Objectif : réunir des agents et des volontaires en respectant les règles sanitaires mais... sans trop s’attarder sur les fausses notes. Une petite vidéo résume la tentative qui permet d’aborder avec un peu plus de légèreté la période actuelle. La chanson ? Une reprise de “On écrit sur les murs”. Un titre tout à fait adapté aux chanteurs confinés qui communiquent sur les “murs” des réseaux sociaux. 

ATELIERS DECORATION : soyez créatifs !

Sapins, étoiles, guirlandes... autant d’objets qui font partie de la magie des fêtes de fin d’année et autant de raisons de laisser sa créativité parler. Dans les centres de Margny (60), Doullens (80) et Brétigny-sur-Orge (91), les volontaires ont délaissé les interfaces des ordinateurs ou de leur téléphone pour les surfaces colorées des décorations de Noël. Chambres ornées, couronnes offertes, les petits gestes des décorateurs d’intérieur a réchauffé le cœur de cet hiver sanitaire. Vivement 2021 pour que leur talent et leur patience soient récompensés au sein d’une entreprise ou d’une association !