Des jeunes, acteurs de leur avenir

En visite à Strasbourg, Elisabeth Borne soutient l’EPIDE et ses volontaires

Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, s’est rendue au centre EPIDE de Strasbourg ce vendredi 20 août. Cette visite s’inscrivait dans le contexte du premier anniversaire du plan 1jeune1solution, initiative du gouvernement pour soutenir l’accompagnement des jeunes éloignés de l’emploi dans un parcours d’insertion adapté, dont le dispositif EPIDE est partie intégrante.

On ne peut pas répondre à la situation de chaque jeune par une réponse unique. C’est là le principe du plan 1 jeune 1 solution”, Elisabeth Borne a tenu, dès sa première prise de parole dans le centre de Strasbourg, à rappeler l’enjeu principal de la plateforme 1jeune1solution.gouv.fr et des dispositifs comme notre Etablissement Pour l’Insertion dans l’Emploi. Arrivée en compagnie de Mathieu Duhamel, secrétaire général de la préfecture du Bas-Rhin, elle a été accueillie par Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole de Strasbourg, Emmanuel Amigues, secrétaire général de l’EPIDE, Thierry Majchrzak, directeur du centre de Strasbourg. Durant sa visite, Madame la Ministre a découvert l’ensemble de l’offre du service du centre avant d’échanger avec les volontaires et les partenaires.

Le programme dense et passionnant a permis à Elisabeth Borne d’assister à la traditionnelle cérémonie des couleurs et à la levée des drapeaux ainsi qu’à de multiples ateliers. L’occasion de rappeler la situation globale des jeunes éloignés de l’emploi et d’encourager les volontaires qui ont opté pour l’EPIDE.

On a un paradoxe d’avoir beaucoup de jeunes en recherche d’emploi et beaucoup d’employeurs en recherche de personnel. Il faut trouver un emploi pour chacun de ces jeunes. Cela passe par une reprise de confiance en soi pour qu’aucun jeune ne reste sur le bord de la route, surtout en cette période de crise sanitaire.
                                                                                                                              Elisabeth Borne

L’EPIDE fonctionnant en internat de semaine, Elisabeth Borne a pu visiter le bâtiment d’hébergement, où une volontaire lui a notamment présenté une journée-type au sein du centre. Au cours de sa visite des ateliers crossfit, maîtrise de soi, code de la route et insertion professionnelle, Madame la Ministre a pris le temps d’échanger avec les volontaires. Déjà présente lors d’une émission de télévision qui présentait le plan 1 Jeune 1 Solution (voir : ) Elisabeth Borne connaît la spécificité du parcours des volontaires, souvent en difficulté avec le système scolaire classique. Elle connaît aussi leurs atouts et leur détermination. Elle a pu constater leur détermination, l’engagement et la compétence des agents qui les accompagnent et les moyens techniques mis à leur service (simulateur de conduite, par exemple). L’EPIDE est un pont vers le monde du travail et la société. Pour preuve : un atelier dédié à la question de la vaccination permet à chacun de se faire son opinion et de comprendre l’importance de la campagne actuelle.

La ministre a enfin participé à une table ronde avec les agents de l’EPIDE, les élus locaux et les différents partenaires locaux, parmi lesquels Pôle Emploi, l'AFPA et plusieurs entreprises accueillant des jeunes de l’EPIDE : SINEO, PRO BTP, O2 CARE... D’anciens volontaires étaient présents et ont pu raconter leur vie professionnelle après l’EPIDE, certains ayant créé une entreprise de désamiantage (Desamiantec) tandis que d’autres sont devenus moniteurs au sein de l’établissement. Plusieurs réformes attendues pour l’EPIDE ont été discutées dont l’ouverture des centres le week-end et la revalorisation de l’allocation.

La visite s’est achevée par un repas convivial au réfectoire qui a réuni autour de la même table, Madame la ministre, l’ensemble des représentants et les volontaires déléguées.

Traitement en cours ...