Des jeunes, acteurs de leur avenir

Des activités sportives pour attirer les jeunes éloignés des institutions

Pour se faire connaître des jeunes souvent éloignés des institutions, les agents des centres EPIDE multiplient les actions dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville. Ces initiatives, menées avec des volontaires, peuvent être aussi bien citoyennes que culturelles ou sportives, comme récemment à Angers.

30%. C’est la part de jeunes, devenant volontaires au sein de l’Etablissement pour l’insertion dans l’emploi, issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, les QPV. Un pourcentage que l’établissement souhaite voir progresser tant l’EPIDE constitue, pour ceux qui parmi eux ne sont pas qualifiés, une solution adaptée. Mais comment attirer toujours plus de jeunes éloignés des institutions, souvent en froid avec les dispositifs de formation ?

Pour tous les agents de l’EPIDE il s’agit d’un travail quotidien de mise en place de partenariats ou d’actions au sein des quartiers. Des actions diverses, qu’elles soient citoyennes, culturelles ou sportives, afin d’attirer un large public. « Notre rôle, en tant que chargé de recrutement est d’aller à la rencontre des jeunes qui pourraient bénéficier d’une prise en charge à l’EPIDE. Si nous tenons toujours des permanences et des informations collectives dans les missions locales, nous multiplions désormais les initiatives au contact direct des jeunes » explique Nathalie Lemoine, chargée de recrutement des volontaires au sein du centre EPIDE de Saint-Quentin.

Des animations menées fréquemment avec les volontaires des centres, afin de renforcer l’impact de celles-ci. « Nous associons les volontaires du centre à ces opérations de recrutement. Ces derniers sont fiers de porter l’image de l’EPIDE et se réjouissent de contribuer à identifier des jeunes qui, peut-être, viendront les rejoindre au centre. Ces échanges, entre jeunes, sur l’EPIDE et ses avantages, valent tous les discours » précise Nathalie Lemoine.

« Un nouveau regard sur l’EPIDE »

C’est dans cet esprit que le centre EPIDE de Combrée (49) a récemment organisé, pour la première fois, une rencontre sportive avec la maison de quartier des Banchais, à Angers. Objectif de cet évènement, présenter le dispositif à des jeunes issus des QPV de la ville hôte.

Placée sous la responsabilité de Marc Fivel, chargé de recrutement des volontaires et de Mikaël Maignan, formateur de sport, cette rencontre sportive réunissait 15 participants. L'équipe des jeunes issus du quartier des Hauts-Banchais était encadrée par Sébastien Marchal, référent secteur jeune de l'association.

Cette demi-journée a débuté par un match de futsal suivi d'une thèque, un jeu sportif similaire au baseball. Au-delà de la simple rencontre sportive, cet évènement a permis aux jeunes de découvrir l'EPIDE dans la convivialité et de démontrer leurs aptitudes. L’après-midi s'est ainsi conclue par des échanges entre jeunes autour d’un pot de l'amitié. « C’est très sympa de nous avoir offert cette opportunité de découvrir le centre. Cette action nous a permis d’avoir un nouveau regard sur l’EPIDE » explique Sébastien Marchal, référent secteur jeune de la maison de quartier des Banchais à Angers.

Suite à cette rencontre, riche en partages, la maison de quartier envisage de renouveler l'évènement au mois d'octobre à Angers. Ce partenariat offre de belles perspectives de promotion du dispositif auprès des jeunes de la ville d’Angers. Grâce à cette action, de nombreux jeunes du quartier des Banchais ont exprimé le désir de s’inscrire au plus vite à l’EPIDE.

Traitement en cours ...