Des jeunes, acteurs de leur avenir

Au campus Veolia, les volontaires découvrent des métiers peu connus autour de l’environnement

Plusieurs fois par an, les volontaires de différents centres EPIDE découvrent le campus Veolia pendant une journée portes ouvertes ou une semaine des métiers. L’occasion de tester des métiers de l’environnement sur lesquels le groupe Veolia recrute toute l’année.

C’est un campus pas comme les autres. A Jouy-le-Moutier, dans le Val-d’Oise, le groupe Veolia possède depuis 1994, un campus afin de former en alternance de nombreux jeunes à ses métiers. Des métiers peu connus que viennent découvrir chaque année des dizaines de volontaires de différents centres EPIDE.

« Nous travaillons avec l’EPIDE depuis 2008. Notre partenariat avait commencé plus particulièrement avec le centre de Brétigny-sur-Orge » se remémore Valérie Gaudé, développeuse de l’apprentissage et de l'alternance au campus Veolia. Veolia propose ainsi à de nombreux jeunes, plusieurs fois par an, de découvrir, mais aussi tester au sein de ce CFA des métiers dédiés à l’environnement. « Nous proposons des formations qui vont du CAP au Master » détaille Valérie Gaudé.

Pour faire découvrir ses métiers, le campus propose à ces jeunes de participer à des semaines de découvertes et à des immersions sur ce centre avec des travaux pratiques. La dernière en date, début mars, a ainsi permis à quatre volontaires, des centres EPIDE de Doullens et Val-de-Reuil, de candidater pour intégrer une alternance au sein du CFA, dès septembre. « Lors de cette semaine, les jeunes ont une journée dédiée par diplôme, pendant laquelle un formateur présente le métier, le diplôme nécessaire et les évolutions professionnelles. Les participants sont ensuite accompagnés sur des installations techniques pour découvrir comment sont formés les jeunes » détaille Valérie Gaudé. « Il est important que les jeunes puissent faire un lien sur les différentes étapes de nos métiers » poursuit-elle.

Mais le campus ne s’arrête pas à ces semaines métiers pour faire découvrir son CFA. Fréquemment, le centre de formation ouvre ses portes pendant une journée. Fin mars, lors de l’une de ces journées portes ouvertes, pas moins de 70 volontaires de l’EPIDE se sont ainsi déplacés.

Des métiers peu connus qui n’attirent pas toujours les jeunes

Veolia forme chaque année près de 800 alternants, sur quatre campus en France : Jouy-le-Moutier, Lyon, Nantes et Tarbes. Des formations qui permettent de répondre, en partie, aux importants besoins de recrutement annuels du groupe, près de 2000 chaque année. « Veolia recrute sur de nombreux métiers de l’environnement. Nous formons ainsi principalement des jeunes aux métiers de la maintenance, de l’assainissement et de la canalisation » explique Valérie Gaudé. « Il existe aujourd’hui de forts besoins sur ces métiers. Rien que pour que la zone Nord, Normandie, Ile-de-France, Veolia recherche 30 personnes diplômées d’un CAP canalisateur » dénombre Valérie Gaudé.

Des métiers toutefois peu connus des jeunes et peu attractifs, qui préfèrent souvent s’orienter vers la plomberie « plus prestigieuse », comme elle l’explique. « Les métiers de la canalisation sont assez mal perçus par les jeunes. Ils n’ont pas une bonne visibilité sur ceux-ci. C’est difficile aujourd’hui de déclencher de l’intérêt des jeunes pour ces métiers » regrette-t-elle.

L’EPIDE un partenaire de choix pour le campus Veolia

Toutes ces formations sont aujourd’hui destinées à des jeunes cherchant un premier niveau de qualification, à partir du CAP. A ce titre, les volontaires de l’EPIDE correspondent parfaitement au public cible de Veolia. « Le profil des volontaires est en adéquation sur les niveaux CAP et Bac Pro de nos formations et très intéressant pour les postes que nous proposons chez Veolia » confirme Valérie Gaudé.

« L’EPIDE apporte un premier travail très important sur le comportement et sur les codes de l’entreprise auprès des jeunes qui y suivent un parcours. Ils ont acquis une première base nécessaire pour intégrer le monde de l’entreprise. Ils ont pris conscience à l’EPIDE des besoins des employeurs : ponctualité et respect des règles de sécurité. Les entreprises avec qui nous travaillons apprécient à ce titre tout particulièrement les jeunes de l’EPIDE que nous formons sur notre campus » loue Valérie Gaudé. « C’est un partenariat de grande qualité auquel nous tenons » conclut-elle.

Chaque année, en moyenne, six volontaires de l’EPIDE intègrent le campus Veolia de Jouy-le-Moutier. A l’issue de leur alternance et de leur examen, tous se voient proposer un CDI par Veolia.