Des jeunes, acteurs de leur avenir

Sylvie Touzain

Sylvie Tousain, responsable du pôle compétence du SDEA Le Syndicat des Eaux et de l'Assainissement (SDEA) est un acteur clé de l’identité locale et un outil de coopération intercommunale spécialisé dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement, reconnu au plan national et international. Fort d’une double culture de service public et d’entreprise, le SDEA mène, depuis une quinzaine d’années, une démarche de performance globale et d’excellence fondée notamment sur les principes de la responsabilité sociétale et du développement durable. Pour ce qui concerne la gestion des ressources humaines, cette démarche repose sur la volonté de conduire une politique volontariste permettant de lutter contre les discriminations et d’agir pour l’égalité professionnelle, en d’autres termes d’œuvrer pour la diversité.

Dans le cadre de la mise en place de sa politique de diversité, le SDEA a signé en 2010 la charte de la diversité. Il a développé, depuis cette même année, un partenariat spécifique avec l’EPIDE pour le recrutement de jeunes en contrat d’apprentissage et également en contrat emploi d’avenir, depuis la mise en place de ce nouveau dispositif.

Ainsi, en l’espace de trois ans, nous avons recruté cinq volontaires issus de l’EPIDE, trois en contrats d’apprentissage et deux en contrats emplois d’avenir. Nos jeunes recrues nous donnent entière satisfaction et nous avons le projet d’en recruter bientôt un sixième. En tant qu’apprentis, ils préparent un BTS informatique et un Bac professionnel mécanique auto. Le premier d’entre eux vient de nous quitter après avoir obtenu son CAP de constructeur en canalisation. En tant qu’emplois d’avenir, nos jeunes collaborateurs occupent des postes d’agent de maintenance et d’égoutier. Pour chacun d’entre eux, une intégration au sein de notre syndicat pourra être possible, s’ils nous donnent satisfaction et qu’une opportunité d’emploi se présente à l’issue de leurs contrats.

Nous avons choisi d’entretenir ce partenariat particulier avec l’EPIDE, car nous savons que les jeunes y sont bien encadrés. Ils sont sensibilisés à l’importance du savoir-être et apprennent ainsi à développer des attitudes et des comportements compatibles avec le monde de l’entreprise. Grâce à cet accompagnement de qualité, nous n’avons, jusqu’à ce jour, rencontré aucune difficulté avec nos jeunes collaborateurs. Il faut préciser, qu’ils ont tous fait un parcours relativement long à l’EPIDE (au minimum douze mois). Nous ne les aurions certainement jamais recrutés sans ce parcours préalable.

Ce que nous apprécions également, c’est que l’EPIDE nous propose des périodes d’immersion de quelques semaines, pendant lesquelles nous avons la possibilité d’accueillir des jeunes et donc de les tester avant de nous engager dans la signature d’un contrat. Cet outil est très appréciable pour nous, en tant que recruteur, mais également pour les volontaires, car il leur permet de se confronter à la réalité des métiers et participe ainsi à l’élaboration de leurs projets professionnels.

En outre, nos interlocuteurs de l’EPIDE connaissent nos métiers, ils ont bien compris nos attentes et une confiance réciproque s’est installée. Ils savent que nous mettons tout en œuvre pour accueillir les jeunes qu’ils nous orientent dans les meilleures conditions possibles et nous nous savons qu’ils nous proposent des jeunes qui sont prêts à intégrer le monde du travail, grâce aux acquis capitalisés pendant leur parcours à l’EPIDE.

Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que nous avons développé un vrai partenariat de qualité avec l’EPIDE et nous comptons bien maintenir celui-ci à l’avenir.

Date de publication : 16/01/2015