Des jeunes, acteurs de leur avenir

Pourquoi aller à l'EPIDE ?

Pourquoi rejoindre l’EPIDE ? Parce que l’EPIDE m’aide à trouver le métier qui me plait parmi tous les métiers que je peux exercer. Parce que l’EPIDE m’aide à trouver les stages qui me permettent d’être sûr(e) que ce métier me correspond. Parce que le système de l’EPIDE me motive et me remotive à chaque fois que je suis sur le point d’abandonner. Parce que l’EPIDE me donne les moyens de trouver un emploi… et de le garder. Car c’est bien l’objectif de l’EPIDE, trouver un emploi pour tous les jeunes qui rejoignent son dispositif en signant un contrat de volontariat.

Trouver le métier qui me correspond

La première étape pour trouver un emploi… et le garder, c’est de trouver un métier qui me plait et qui me convient. Pour mettre en place le bon projet professionnel, l’EPIDE m’aide à prendre conscience de mes goûts, de mes capacités et de mes marges de progression. Parfois, on croit qu’un métier qui nous plaît est trop difficile alors on en choisit un autre, qui ne nous plait pas, mais qui nous semble plus facile. Ce n’est pas la bonne solution parce qu’après on n’est pas bien dans son travail, alors on peut être tenté de tout abandonner. Alors qu’en réalité, on est complétement capable d’y arriver, avec beaucoup de motivation… et un peu d’aide. C’est cette aide que l’EPIDE m’apporte.

Pour m’aider, l’EPIDE est le partenaire de nombreuses entreprises, petites et grandes, qui me présentent leurs différents métiers et me proposent des stages.

Être prêt à me lancer dans la vie active

Pour que ça se passe bien au travail, il y a des règles de vie à respecter. Elles valent pour tous les salariés, on ne peut pas y couper. Il y a bien sûr les horaires et les consignes de son chef. Surtout, et ça peut sembler contradictoire, mais au travail il faut à la fois être autonome pour réaliser ce qui nous est demandé et savoir demander de l’aide pour ne pas faire d’erreur. Quand on commence sa vie professionnelle, ce n’est pas si simple de s’y retrouver.

Pendant mon parcours à l’EPIDE, c’est ce que l’on m’apprend. Les règles de vie de l’EPIDE, la formation que je reçois, les actions auxquelles je participe m’apprennent à travailler avec les autres pour que je ne sois pas perdu en entreprise le moment venu.

Régler les problèmes qui m’empêchent d’avancer

Souvent, quand on commence sa vie d’adulte, on n’est pas encore très à l’aise avec tout ce que cela implique : gérer son argent, payer ses factures et ses impôts, demander les aides auxquelles on a le droit, trouver un logement,... Parfois même, on a tellement de difficultés qu’on ne sait plus comment s’y prendre pour y faire face. Ça peut être des problèmes d’argent ou de santé, par exemple. Dans ces conditions, on n’a pas la tête à chercher un emploi. L’EPIDE a compris cela. C’est pourquoi l’EPIDE m’aide à gérer tout cela.

Au début de mon parcours, on fait le point sur tous mes problèmes puis, petit à petit, on m’apprend à les résoudre. Au début, un professionnel de l’EPIDE m’aide à chaque étape jusqu’à ce qu’on se rende compte tous les deux que je suis capable de me débrouiller. A partir de là, il peut encore m’arriver de  me décourager, ou de ne plus savoir comment faire. C’est pour ça qu’à l’EPIDE, il y a toujours un professionnel pour me conseiller et m’encourager.

Quand je quitte l’EPIDE parce que j’ai trouvé un travail ou une formation, durant trois mois, l’EPIDE est encore là pour moi. Je garde le contact avec l’EPIDE qui peut me conseiller si j’ai une difficulté.