Des jeunes, acteurs de leur avenir

Marco "Ma vie était chaotique. Je l'ai reprise en main!"

Il n’y a pas plus grande fierté pour moi

Je ne faisais rien du tout, j’étais fainéant. Un jour, je me suis réveillé, je me suis dit faut que ça s’arrête, que je me prenne en main, que je construise ma vie. J’ai été à la mission locale la plus proche de chez-moi.

J’ai demandé de l’aide. On m’a parlé de l’EPIDE. J’ai très vite accroché. J’ai abandonné l’école en seconde. J’ai attendu deux ans sans rien faire. C’était long. L’essentiel, c’est que j’ai réussi à m’en sortir et que, grâce à l’EPIDE, je vais pouvoir faire un bon parcours.

Mes parents me bougeaient, mais j’étais têtu, je ne les écoutais pas. Aujourd’hui, j’ai compris que je dois y aller, que je dois me construire.

Mon projet, c’est la vente dans les équipements sportifs et plus particulièrement le foot. C’est une passion pour moi. J’aimerais bien avoir un contact avec les clients. J’aime bien l’approche avec les gens. C’est ce qui me plait dans ce métier le contact.

Il n’y a pas plus grande fierté pour moi, car c’est grâce à l’EPIDE que je suis en train de m’en sortir.

L’EPIDE ç’a m’a permis de me retrouver. Ça m’a aidé à me décider. Les agents de l’EPIDE m’ont soutenu tout au long de mon parcours.

Personnellement, mon fond a changé. Je ne pense plus comme avant. Je suis une autre personne. Une personne meilleure. Par le passé, j’étais différent. L’EPIDE m’a permis de devenir meilleur, de devenir la meilleure version de moi.

 

 

 

Date de publication : 14/03/2017