Des jeunes, acteurs de leur avenir

Mallaury

Volontaire au centre EPIDE de Bourges-Osmoy

Après un parcours fait de multiples orientations professionnelles non concluantes, j’ai été orienté vers l’EPIDE et j’ai tout de suite été intéressée par le programme.

Ayant l’habitude d’être seul chez moi, je craignais un peu de vivre à l’internat mais, je me suis acclimaté. Je me suis découvert plus ouvert que je ne le pensais. Quand j’étais enfant, j’ai souvent été rejeté. Je me suis donc replié sur moi-même, j’étais très introverti et je ne comptais que sur moi.

Ici, je me suis prouvé que je pouvais faire confiance aux autres. Je ne pensais pas trouver autant d’entraide à l’EPIDE. Je pensais que ce serait « chacun pour soi », mais quand je suis arrivé, je me suis rendu compte que les gens étaient là pour nous. Les équipes encadrantes sont toujours derrière nous pour nous soutenir. J’avais déjà identifié un projet professionnel avant d’arriver à l’EPIDE, mon insertion a donc été facilitée. À l’issue de mon parcours, je me suis orienté vers une formation en agent de sécurité. Le métier me convient vraiment bien et ce qui était une faiblesse quand j’étais enfant est devenu ma force.

Ce que j’ai apprécié ici :

  • La remise à niveau, notamment en mathématiques : matière dans laquelle j’avais de vraies difficultés. La formation m’a ouvert les yeux sur le fait qu’on a besoin de tout pour réussir et qu’il est important de mettre toutes les chances de son côté.
  • Le travail sur soi : j’étais très timide et j’ai travaillé sur ce point dans mes entretiens, ce qui m’a permis d’évoluer et de m’intégrer.
  • La construction du projet professionnel : c’est important de pouvoir se rendre compte de quoi on est capable ou pas et de mieux connaître son caractère, par rapport à son projet professionnel.
  • L’aide apportée aux autres : pendant les ateliers de remédiation, j’ai pu apporter du soutien à mes camarades dans les domaines dans lesquels j’étais à l’aise.

Date de publication : 20/01/2015