Des jeunes, acteurs de leur avenir

Estelle

Volontaire au centre EPIDE de Cambrai

Avant de rentrer à l’EPIDE, je faisais un CAP peintre que j’ai obtenu. Lorsque j’ai voulu du travail dans le secteur du bâtiment, j’ai toujours été refusée car, selon moi, j’étais une femme. Je n’ai pas baissé les bras, j’ai cherché sur Internet et suis tombée sur l’EPIDE.

Je me suis bien intégrée et les volontaires m’ont tous bien accueillie. Je me suis orientée vers un nouveau projet professionnel et j’ai choisi le métier d’agent de sécurité. Grâce à l’EPIDE, je me rends compte que j’ai beaucoup progressé notamment dans la lecture et l’écriture, domaines dans lesquels j’avais de grandes difficultés en arrivant. J’arrive même à bien m’exprimer malgré ma timidité. Depuis mon arrivée, j’ai eu un comportement irréprochable à la fois dans ma tenue et mon comportement. J’espère aller plus loin dans mon avenir professionnel.

Date de publication : 23/01/2015