Des jeunes, acteurs de leur avenir

Christiane "Mes parents sont heureux et fiers de moi"

J’ai envie de rapidement entrer sur le monde du travail.

Avant de rejoindre l’EPIDE j’étais au lycée, c’était trop dure, je n’aimais pas les matières, je n’aimais pas rester assises dans une salle de classe. J’ai arrêté en seconde. Je suis resté chez moi à ne rien faire. Les formations que je trouvais étaient payantes. J’ai découvert l’EPIDE à la mission locale. On m’en a reparlé pendant ma journée d’appel.

J’ai toujours souhaité travailler dans le secteur de la petite enfance, ou passer le concours d’aide puéricultrice. Si cela n’aboutit pas j’ai un second projet de préparatrice en pharmacie. J’ai envie de rapidement entrer sur le monde du travail.

Mes parents sont heureux, fiers de moi. Ils me disent que j’ai changé depuis que je suis à l’EPIDE. J’ai gagné en maturité, je ne fais plus de bêtises. J’ai appris à vivre en communauté. On ne vient pas tous des mêmes milieux, on n’a pas tous vécu les mêmes histoires, on a des origines différentes. Ça m’a appris à vivre en communauté et accepter les autres, telles qui sont.

Date de publication : 14/03/2017