Des jeunes, acteurs de leur avenir

VIDEO. Casting #AmbassadeurEPIDE 2018

Pour la deuxième année consécutive, l’EPIDE a organisé un casting auprès de volontaires et anciens volontaires. Dix jeunes ont ainsi été sélectionnés pour participer à un shooting photo, les 15 et 16 juin. Fiers de leur parcours au sein de l’établissement, les ambassadeurs ont accepté de devenir les nouveaux visages des campagnes de communication de l’EPIDE.

« Regarde-moi, lève la tête ». Tandis que les flashs crépitent, les dix ambassadeurs 2018 de l’EPIDE, passent tour à tour devant l’objectif. Plus ou moins à l’aise, tous jouent le jeu et suivent les conseils des photographes. Un environnement nouveau que découvrent ces jeunes, peu habitués à se retrouver sous le feu des projecteurs.

Une expérience originale pour développer la confiance en soi

Après le passage obligé avec la maquilleuse, Jason, volontaire au centre EPIDE de Cambrai, est le premier à se lancer. Un réel défi pour le jeune homme, qui a décidé de participer au casting suite aux encouragements des agents de son centre. Elodie Launois, sa conseillère éducation et citoyenneté, témoigne : « Je voulais pousser Jason à montrer que ce n’est pas parce que l’on est un peu fort que l’on ne peut pas être ambassadeur. Pour qu’il ait confiance en lui et une bonne image de soi. ».

Agés de 18 à 26 ans, les 10 volontaires ou anciens volontaires retenus pour participer au shooting photo se mettent en scène avec plaisir devant les photographes. Tous ont tous des parcours et des projets variés : animateur, cuisinier, peintre en bâtiment ou encore électricien, et tous sont fiers de représenter leur centre et l’EPIDE.

« J’ai envie de représenter mon centre, là où on m’a aidé, où on a travaillé sur mes difficultés. C’est important de représenter ceux qui nous ont aidés ». Adam, volontaire au centre EPIDE de Velet.

Cette année, deux anciennes volontaires ont également pris part à l’expérience : Morgane, qui est aujourd’hui agent administratif, et Cécile, agent de police. Toutes deux avaient à cœur de valoriser le parcours effectué depuis leur sortie de l’EPIDE comme le souligne Morgane du centre EPIDE de Strasbourg : « Je voulais expliquer mon parcours, comment j’ai réalisé mon rêve, et tout ce que l’EPIDE m’a apporté. Il faut rejoindre l’EPIDE pour avoir de l’aide et ne pas être tout seul. »

Le travail d’accompagnement des agents de l’EPIDE valorisé

Nouveauté du casting 2018, des agents ayant accompagné les volontaires tout au long de leur parcours (du recrutement à l’insertion professionnelle) ont également été invités à participer au shooting. Des photographies en binôme ont ainsi été réalisées, traduisant la complicité qui existe entre les jeunes et ceux qui les accompagnent au quotidien.

C’est le cas de Christophe Villepontoux, conseiller en insertion professionnelle au centre EPIDE de Bordeaux : « C’est une nouvelle expérience pour moi. C’est une démarche intéressante en tant que professionnel de pouvoir échanger avec les volontaires dans un autre contexte que notre lieu de travail. Y participer c’est aussi véhiculer l’image de l’EPIDE, ce que l’on fait au quotidien dans nos centres et partager cette passion pour le travail que je fais. ».

Un casting lancé via les réseaux sociaux

A l’instar de l’édition 2017, le casting 2018 a été lancé sur le compte Facebook EPIDE Officiel et relayé sur les comptes des centres, ainsi que sur Instagram. Les candidats ont été invités à publier une courte vidéo ou une photo, avec une présentation de leur parcours.

Ce casting a fait l’objet d’un fort engagement de la part des jeunes, puisque 27 candidatures de volontaires et d’anciens volontaires ont été postées sur Facebook et Instagram, provenant de 11 des 19 centres que compte l’EPIDE. Une fierté pour cette nouvelle génération d’ambassadeurs EPIDE : « L’EPIDE m’a beaucoup motivé à chercher des stages, des formations. Je suis fier de le montrer » explique Sitapha, volontaire au centre EPIDE de Val-de-Reuil.

Les vidéos des jeunes ont ainsi été préparées en amont dans les centres, avec l’aide des agents de l’EPIDE, afin de sensibiliser les participants à l’impact positif que pourrait avoir leur participation au niveau individuel et collectif. Les 10 ambassadeurs ont ensuite été sélectionnés en fonction du nombre de mentions J’aime sur les réseaux sociaux, de leur parcours d’insertion, de leur capacité à s’exprimer, et aussi de leur motivation.

Les volontaires, au cœur de la stratégie de communication de l’établissement

Les ambassadeurs porteront l’image de l’EPIDE dans tous les futurs supports de communication, print et online. Sur les affiches et flyers, déployés dans les lieux d’accueil et d’orientation des jeunes comme sur les visuels diffusés sur les réseaux sociaux, les ambassadeurs de l’EPIDE affichent et délivrent leur message aux jeunes qui rencontrent les difficultés qu’ils ont eux-mêmes affrontées par le passé.

« Au début, j’ai pris ce casting comme un jeu. Mais quand j’ai été sélectionné, j’ai réalisé que je pouvais aider des jeunes qui étaient en difficulté, comme moi avant » témoigne Angel, volontaire au centre EPIDE de Bordeaux. Et pour les remercier de leur participation, les jeunes ont pu profiter de leur soirée et de la journée suivante pour découvrir la capitale. Rendez-vous désormais dans quelques mois pour découvrir ces nouvelles créations.