Des jeunes, acteurs de leur avenir

Trouver un emploi dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration

En 2015, 19% des volontaires ont trouvé un emploi dans le secteur de l’hôtellerie ou de la restauration. Un secteur porteur et important dans l’économie française, notre pays étant la première destination touristique mondiale.

L’hôtellerie représente, à elle seule, près de 30% des emplois liés au tourisme en France. Plus de 160.000 salariés évoluent dans les 17.000 entreprises d’hôtellerie. Parmi ces dernières, les hôtels (indépendants, chaînes), les résidences de tourisme, les campings, ou encore les chambres d'hôte. Les hôtels de tourisme sont classés de 1 à 4 étoiles selon le niveau de confort qu’ils proposent. Certains disposent également d’un service de restauration. Plus de la moitié des hôtels français sont des 2 étoiles.

La restauration emploie quant à elle 531.000 personnes dans 147.000 entreprises de trois types : restauration collective, restauration traditionnelle et restauration rapide. Ce secteur recrute énormément, puisqu’un Français sur dix va chaque mois au restaurant !

Au final, le secteur global de l’hôtellerie-restauration est le 3e plus important créateur d’emplois.

Quels contrats ?

Les emplois du secteur de l’hôtellerie et de la restauration varient de manière importante selon l’activité touristique de la zone où se trouve l’établissement. Ainsi, l’on parle d’emploi saisonnier pour tous les CDD recrutés l’été, ou pendant des périodes de vacances par exemple, pour faire face à une augmentation de l’activité. Lors de l’Euro 2016, pas moins de 45 jeunes volontaires de l’EPIDE de Bordeaux ont ainsi été recrutés dans la restauration pour faire face à l’importante hausse d’activité.

Selon l’étude BMO de Pôle Emploi, 63,5% des 241.000 nouveaux emplois du secteur en 2016 étaient des CDD de saisonniers. Les établissements situés dans des zones très touristiques connaissent quant à eux une activité importante toute l’année, comme à Paris par exemple, ou seulement 25% des emplois sont saisonniers, contre 90% en Corse.

Des volontaires de l'EPIDE en cuisine

Quels métiers ?

Les emplois du secteur de l’hôtellerie sont très nombreux. Ils varient selon la taille de l’établissement, sa localisation, ses services ou encore son classement. Parmi ces métiers, il est possible de devenir réceptionniste, chef de réception, employé(e) de hall, femme ou valet de chambre, employé(e) d'étage, gourvernant(e) d’étage ou général(e), concierge, veilleur de nuit, barman, bagagiste-voiturier, ou encore responsable du room service.

La restauration propose également une large gamme d’emplois : cuisinier, second, chef, commis, plongeur, serveur(e), sommelier(e), responsable de salle, maître d’hôtel, chef de rang, barman, etc. Les métiers de serveur et d’employé polyvalent de la restauration font partie des 5 métiers les plus recherchés de France. Les offres de recrutement sont donc extrêmement nombreuses.

>> Pour aller plus loin : De Mayotte aux cuisines de DomusVi

Quels salaires ?

Les salaires de l’hôtellerie et de la restauration varient selon les métiers et bien entendu la taille de l’établissement, du smic à 1500 euros brut pour un réceptionniste, ou une femme de chambre à 3500 euros brut pour un responsable (gourvernante ou un chef de réception). Les pourboires sont également très importants en hôtellerie restauration pour certains postes, en particulier les bagagistes-voituriers et les serveurs.