Des jeunes, acteurs de leur avenir

Protéger son identité numérique pour trouver un emploi

Les recruteurs n’hésitent aujourd’hui plus à vérifier l’e-réputation des candidats sur Internet. Pourtant, nombreux sont les internautes qui n’y font pas attention. Une erreur qui pourrait leur coûter un futur emploi.

Depuis 2005 et l’avènement des réseaux sociaux, les informations portant sur notre identité ne se cantonnent plus à une simple carte d’identité, mais bien à une version numérique ou virtuelle. Une identité constituée d’un ensemble d’informations personnelles que l'on trouve sur Internet, et composée de données fournies volontairement, mais aussi involontairement.

Le meilleur moyen de se faire une idée sur son identité numérique est tout simplement de se « googliser », c’est-à-dire taper son nom et prénom sur un moteur de recherche. Objectif, vérifier ses traces sur le web pour gérer sa e-réputation. Attention aussi à bien vérifier les images.

Contrôler son identité numérique pour trouver un emploi

Une identité sur la toile dont il faut bien avoir conscience lorsque l’on recherche un emploi. Et pour cause, les informations personnelles publiées sur de nombreux réseaux ne doivent pas devenir un frein ou même une barrière à sa recherche d’emploi. Cette identité numérique va en effet correspondre à la première impression d’un recruteur ou d’une tierce personne sur soi.

Or, de nombreux employeurs se renseignent aujourd’hui sur un candidat directement sur Internet. Nombreux sont ceux à écarter une candidature à cause de traces numériques négatives. En effet, les informations disponibles sur Internet sont accessibles à tous.

Un employeur peut consulter les sites de recrutement où les candidats déposent des informations détaillées les concernant. Mais il peut aussi se connecter aux réseaux sociaux pour en savoir plus : ceux à caractère professionnel comme Viadeo ou LinkedIn, mais aussi à Facebook, Twitter, Instagram, etc., pourtant davantage à vocation privée. Mieux vaut donc ne pas étaler publiquement sa vie privée.

Gérer ses paramètres de comptes

Le meilleur moyen d’éviter ces désagréments est de faire attention à bien paramétrer ses comptes sur les réseaux sociaux. Le but, déterminer ce qui peut être vu publiquement et ce qui doit rester dans la sphère privée. Il faut ainsi réserver l’accès de ses contenus à ses seuls amis. De cette manière, les moteurs de recherche n’ont pas accès au journal public de son compte. Enfin, il faut penser à vérifier fréquemment ces réglages. Facebook modifie en effet ceux-ci très fréquemment. Seconde possibilité, créer un profil pour le réseau professionnel et un pour son réseau privé, amis et famille, beaucoup plus verrouillé cette fois.