Des jeunes, acteurs de leur avenir

Les « savoir-être » déterminants pour son premier emploi

Selon une enquête de l’EDHEC Business School, les compétences comportementales sont plus importantes que les compétences métiers plus classiques pour les jeunes diplômés. Des savoir-être primordiaux pour son premier emploi.

Motivation, habileté relationnelle, capacité à apprendre, etc. Autant de « savoir-être » déterminants pour son premier emploi. Selon une étude* de l’EDHEC Business School, publiée en novembre 2016, les savoir-être sont même les compétences les plus citées par les jeunes diplômes pour réussir dans leur premier poste. Des attributs plus importants que les compétences métier classiques comme la maîtrise d’une langue étrangère, ou des outils informatiques, la comptabilité ou le marketing selon les répondants.

À la question, quelles compétences vous ont été les plus utiles pour réussir dans votre premier poste, 80 % des personnes interviewées ont cité une compétence comportementale, devant une compétence technique, explique Manuelle Malot, Directrice du centre de recherche de l’EDHEC, interviewée par Letudiant.fr.

Les compétences comportementales les plus citées

 

Les jeunes diplômés interrogés citent ainsi en premier lieu, parmi une dizaine de compétences comportementales aussi appelées « soft-skills », ou savoir-être, le sens du résultat, l’engagement et la motivation. Suivent la capacité à apprendre et se développer, puis l’habileté relationnelle. Enfin la capacité à travailler en équipe et l’esprit analytique ou critique.

*Enquête réalisée auprès d’un panel de 1480 jeunes diplômés français et internationaux, qui ont entre 6 mois et 6 années d’expérience professionnelle.