Des jeunes, acteurs de leur avenir

Comment réussir son entretien d’embauche ?

L’entretien d’embauche a pour but de certifier que vos compétences répondent aux besoins de l’entreprise pour le poste à pourvoir. Mais comment bien le préparer ?

L’entretien d’embauche est l’étape cruciale avant la prise de poste. Mais détendez-vous, si vous avez obtenu un entretien, vous avez passé un cap. Cela veut donc dire que votre CV a retenu l’attention du recruteur, ce qui est un très bon point.

>> À lire aussi : Comment bien rédiger son CV ?

Préparez votre entretien

Avant toute chose, vous devez vous mettre en condition. C’est pourquoi, il est important de se renseigner sur l’entreprise, soyez méthodique et privilégiez les informations clés. La date de création, les noms des dirigeants, le secteur d’activité, les principaux concurrents, le site internet ou encore une information de dernière minute qui pourra vous avantager lors de votre entretien. Le recruteur verra que vous êtes une personne investie et intéressée par l’entreprise dans sa globalité.

Anticipez les questions du recruteur afin d’être prêt le jour J. Pour se faire, pensez à structurer vos arguments. De là, cherchez dans vos différentes expériences professionnelles, le lien entre ce que vous avez déjà fait et le poste que vous voulez. Cependant, si vous n’avez pas d’expérience professionnelle et que vous en cherchez une, tout va se jouer sur votre détermination et votre personnalité. Misez sur votre savoir-être et parlez de vos aspirations, en vous affirmant.

Lors de l’entretien

Le premier contact avec le recruteur est souvent déterminant. Alors, soyez souriant et donnez le maximum sans en faire trop. Ce qu’il veut, c’est en apprendre davantage sur votre personnalité et votre savoir-faire. Commencez par lui présenter votre parcours de façon synthétique. Une présentation simple et efficace est indispensable. Et mettez en avant deux ou trois compétences clés. « Je suis dynamique, motivé et très autonome ». 

Vous ne devez pas lui réciter votre CV. Au contraire, apportez des éléments complémentaires afin de capter son attention, comme parler de situations marquantes, de difficultés auxquelles vous avez pu vous heurter et rebondir en trouvant des solutions. Parlez de vos réussites, comme de vos échecs, et faites ressentir ce que vous avez appris de toutes ces expériences.

Montrez que vous êtes une personne qui aime les challenges en parlant de projets auxquels vous avez participé ou mené. Néanmoins, ne vous contentez pas uniquement d’affirmer, justifier toujours vos propos. L’objectif est de donner tous les arguments pour que vous ayez le poste. « L’année dernière, j’étais en charge de la sécurité incendie d’une salle de spectacle ».

>> À lire également : Des perspectives d’embauches record en 2018

Souvent, il arrive que le recruteur vous mette en situation : « Savez-vous travailler en équipe ? » Répondez de façon réfléchie à ces questions, mais n’hésitez pas à parler, en vous projetant déjà dans l’entreprise. Mettez-vous en tête que l’entretien d’embauche est fait de manière à vous mettre en valeur, tout en répondant aux besoins de l’entreprise.

N’oubliez pas que l’entretien d’embauche doit permettre au recruteur de vous tester afin de voir si vous êtes fait pour le poste. C’est aussi un moment d’échange et pas que de questions-réponses.