Des jeunes, acteurs de leur avenir

Comment bien rédiger son CV ?

Avec une première recherche d'emploi vient obligatoirement la rédaction d'un CV. Mais comment réaliser cette étape indispensable ? L'EPIDE vous accompagne

C’est parti ! Vous voulez vous lancer dans la difficile aventure de la recherche d’un emploi, mais vous n’avez pas encore rédigé votre CV. C’est une étape primordiale, mais souvent compliquée lorsque l’on doit la franchir pour la première fois. Un exercice difficile pour lequel nous vous proposons quelques conseils afin d’éviter les pièges.

Un CV simple et clair

Un CV doit avant tout être efficace pour toucher les potentiels recruteurs. En effet, c’est le premier contact que vous aurez avec eux. Votre CV doit donc être concis, clair avec un but, exposer au mieux votre parcours et vos compétences. Inutile, donc, de vouloir à tout pris tout caser dans son CV. Il faut éviter de répéter plusieurs fois les mêmes informations entre son CV et sa lettre de motivation par exemple.

Dans un souci de clarté, il n’est pas non plus utile de rédiger de longues phrases. Encore une fois, allez à l’essentiel. Le recruteur aura peut-être des dizaines de CV pour un même poste. L’employeur doit donc être capable de visualiser d’un coup d’œil vos expériences, diplômes et compétences.

La mise en forme de son CV

Il existe trois formes de mise en forme de son CV. La première est le CV chronologique. C’est surement la plus simple et la plus classique des formes de CV. Elle permet de classer ses formations et ses expériences de la plus récente à la plus ancienne. L’employeur peut, grâce à ce format, visualiser tout votre parcours rapidement. Ce type de CV est souvent le plus adapté à de jeunes candidats qui ont peu d’expériences, mais déconseillé à des personnes qui ont un trop grand nombre d’expériences, ce qui se traduirait par un listing sans cohérence des expériences.

Second format, le CV de compétences. Il permet de mettre en avant ses différentes connaissances plutôt qu’une liste d’expériences. Très pratique lorsque l’on postule pour un emploi différent de ceux que l’on a au préalable occupé, mais pour lequel les compétences transversales développées s’avèrent utiles.

Dernier format, le CV combiné. Plus compliqué et plus long à mettre en forme ce CV est un mélange des deux formes précédentes. Il doit comporter un résumé de compétences et une liste chronologique des expériences et formations. Le tout en étant adapté au poste pour lequel le candidat postule.

Se focaliser sur ses principales expériences

Pour plus de clarté, et si vous avez de nombreuses expériences différentes, il est inutile de toutes les citer. Focalisez-vous sur les plus récentes et surtout celles qui sont en rapport avec l’emploi pour lequel vous souhaitez postuler. Votre parcours n’en semblera que plus cohérent. Un CV, tout comme une lettre de motivation, s’adapte au secteur et à l’employeur destinataire.

De même, il est inutile de détailler précisément d’anciennes missions, sauf si elles apportent une vraie plus-value pour votre candidature. Si le futur employeur souhaite creuser et obtenir d’avantage d’informations sur ces missions, il pourra assouvir sa curiosité pendant un futur entretien.

Il peut également être tendant d’essayer de se distinguer par le design et les couleurs utilisées dans son CV pour le rendre plus original. Cela peut être un bon point pour certains recruteurs. Mais cela dépend encore une fois du type d’emploi visé. Soyez original, mais pas trop non plus. N’hésitez pas finalement à chercher de l’inspiration sur les réseaux sociaux, et Internet plus globalement. Les exemples de CV y sont très nombreux.