Des jeunes, acteurs de leur avenir

VIDEO. Les agents de l’EPIDE repensent la mobilité à Marseille

Des agents du centre EPIDE de Marseille ont participé le 1er juin à un meet-up sur la mobilité des salariés. Une rencontre qui s’inscrit en lien avec la semaine de la mobilité européenne qui doit se tenir au mois de septembre prochain.

Repenser la mobilité des salariés. C’est le cadre de la rencontre qui s’est tenue le 1er juin à l’aéroport de Marseille-Provence et qui a réuni plus de 120 entreprises, professionnels, collectivités, ou opérateurs de mobilité, dont des agents du centre EPIDE de Marseille.

L’objectif, réfléchir aux solutions de transports alternatifs qui pourraient être proposées aux salariés, une des obligations de la loi de transition énergétique applicable dès 2018. Parmi celles-ci, le covoiturage, les pistes cyclables, les micro-navettes et évidemment les transports en commun.

Et pour cause, rien que sur la zone de Marignane, 90% des déplacements se font en voiture essence ou diesel. C’est le cas de Béatrice Cochard, assistante de direction au sein du centre EPIDE de Marseille, qui parcourt chaque jour 2 heures de route entre son domicile et son lieu de travail et qui témoigne dans une vidéo réalisée pour l’évènement.

 

Des difficultés abordées durant cette matinée d’intelligence collective, organisée par la Maison de l’Emploi et la Cité des entrepreneurs d’Euroméditerranée. Ce meet-up aura ainsi rencontré une belle mobilisation, signe de l’importance de la problématique de la mobilité et de l’emploi dans la région de Marseille.

Semaine de la mobilité européenne

Pour le centre EPIDE, cette rencontre se déroule également en lien avec la semaine de la mobilité européenne qui doit se tenir du 18 au 22 septembre prochain sur cinq villes de la métropole marseillaise. L’occasion, cette année encore, de faire participer les volontaires à l’organisation de l’évènement. Au programme de l’édition 2017, accueil et filtrage du public, et animation des journées pour 10 jeunes du centre.

Au-delà de la simple expérience professionnelle apportée par la participation à cet évènement, ce dernier concerne aussi directement le public cible de l’EPIDE, les jeunes de 18 à 25 ans sans diplômes ni qualifications. En effet, ces jeunes sont très souvent dépourvus de solution de transports pour se rendre sur un lieu de travail. Un véritable frein à l’insertion sociale et professionnelle.