Des jeunes, acteurs de leur avenir

Un espace rien que pour les filles au centre de Margny-lès-Compiègne

L'espace Simone Veil. Un nouvel espace dédié uniquement aux volontaires femmes du centre EPIDE de Margny-lès-Compiègne a été inauguré le 13 juillet.

Le centre EPIDE de Margny-lès-Compiègne propose 180 places pour les jeunes souhaitant suivre un parcours à l'EPIDE. Le centre ne compte que 20 % de jeunes filles parmi les volontaires. Tout comme le centre EPIDE de Marseille, dorénavant les jeunes femmes de Margny-lès-compiègne ont également un espace bien à elles.

Un besoin, un projet : un espace 100 % filles

L'idée est née d'un besoin. Avoir un espace rien que pour les filles et à leur image. Elles n'ont donc pas hésité a s'adresser au directeur de centre, Arnaud Dujardin afin d’avoir un espace qui leur soit dédié. Ce lieu à pour objectif de leur permettre de se réunir entre elles et de discuter en toute quiétude, mais aussi de pouvoir travailler sur des sujets plus sérieux. Un espace qui leur donnerait également la possibilité de faire intervenir des partenaires sociaux sur des sujets importants pour ces jeunes femmes. 

Une fois ce lieu identifié, le projet a été construit avec les volontaires et deux agents du centre, Claire Roussaux et Ludmilla Loudes, toutes deux agents administratives. Dossier en main, accompagnées de jeunes femmes volontaires, elles se sont présentées dans différents magasins de décoration en quête de dons pour aménager l'espace. Malheureusement, malgré leur effort, elles n'ont pas obtenu les résultats escomptés. Elles se sont donc rendues à la recyclerie de Margny-les-Compiègne, pour présenter le projet. Sur ce lieu, elles ont effectué une sélection d’articles et récupéré des biens à titre gratuit. L’ensemble de l’espace est entièrement aménagé avec des dons de la recyclerie, mais également avec ceux des agents du centre.

 "C’est bénéfique pour nous les filles, cet espace nous permettra de nous retrouver, où nous pourrons avoir des conversations de filles. Le directeur a répondu à notre demande et nous sommes contentes d’être les premières à pouvoir bénéficier de cet espace, on espère que ce lieu intéressera également les futures volontaires. Parfois l’internat est difficile, on vit EPIDE et donc d’être dans ce lieu peut nous permettre de créer plus de liens avec les filles."
Gaëlle, volontaire au centre EPIDE de Margny-lès-Compiègne.

Après un petit relooking de certains objets, l'espace a donc pu être officiellement inauguré le 13 juillet en présence de l'ensemble du centre et de messieurs Salomé et Hanen, respectivement représentant de la recyclerie et adjoint au maire.

Simone Veil, symbole de force et de courage

L'espace Simone Veil. Un nom qui porte un message fort pour les jeunes filles qu suivent un parcours au sein du centre EPIDE de Margny-lès-Compiègne. Claire Roussaux et Ludmilla Loudes ont suggeré ce nom. Une figure féminine, exemple de force et de courage. L’idée a tout de suite été validée par les jeunes femmes du centre qui pour certaines connaissaient déjà l'histoire de cette femme politique française emblématique récemment entrée au Panthéon. 

Pour aller plus loin, un travail de recherche sur Simone Veil a été initié afin de comprendre ses combats et ses finalités. Inaugurer cette espace en son nom était pour elles un hommage pour cette femme qui a œuvré pour la liberté de la femme comme le démontre également les nombreuses photos et citations reproduites dans cette espace 100% féminin.