Des jeunes, acteurs de leur avenir

A l’EPIDE, les volontaires apprennent à gérer leur budget pour devenir autonome

Le centre EPIDE de Strasbourg organise régulièrement des ateliers « Gérer son budget ». L’occasion pour les volontaires d’échanger avec une intervenante sur leurs difficultés financières et d’apprendre la gestion d’un budget au quotidien. Une étape primordiale dans leur prise d’autonomie.

Echanger sur ses difficultés financières ou trouver une solution à sa situation de surendettement. Ce sont deux des objectifs de l’atelier « Gérer son budget » mis en place par le centre EPIDE de Strasbourg en partenariat avec l’association Finances et Pédagogie. Tout au long de l’année, une intervenante spécialisée dans le domaine bancaire vient ainsi « parler d’argent » aux volontaires.

Un atelier pour « parler d’argent »

L’occasion, pour les jeunes, d’évoquer librement leurs difficultés financières et d’échanger avec l’intervenante sur des thèmes qui les touchent particulièrement : l’argent ou l’endettement. Cet atelier permet ainsi un échange concret entre l’intervenante et les volontaires, qui n’hésitent pas à poser des questions en fonction de leurs besoins : la construction du budget, la relation banque-client, les assurances, les crédits à la consommation, la prévention du risque de surendettement, etc.

L’atelier se poursuit par ailleurs par la participation à un jeu interactif mettant en scène un ménage confronté aux aléas de son budget pendant une année. Un exercice ludique qui place les jeunes dans une situation d’autonomie tout en les poussant à faire des choix en termes de gestion budgétaire.

Gérer son budget, une compétence essentielle à l’autonomie

A la croisée du parcours citoyen et de l’accompagnement sanitaire et social proposés par l’EPIDE, l'objectif de cet atelier est ainsi de responsabiliser les volontaires, en leur apportant les connaissances nécessaires pour mieux appréhender les problématiques financières auxquelles ils  seront – ou sont déjà - confrontés dans leur vie d’adulte.

Un accompagnement qui s’avère d’autant plus nécessaire que, selon la dernière enquête EPIDE sur le profil des volontaires, 26% d’entre eux sont touchés par une situation d’endettement.

Atelier sensibilisation autour du thème Gérer son budget