Des jeunes, acteurs de leur avenir

Petite immersion dans un cours de formation d’enseignement général…

La formation à l'EPIDE vis à permettre aux volontaires d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour favoriser son employabilité et/ou son entrée en formation professionnelle. Retour sur un atelier réalisé au centre EPIDE de Strasbourg.

L’atelier commence par une affirmation de la part de la formatrice : « Vous êtes tous intelligents ».

Les regards des volontaires se croisent et on perçoit quelques rires étouffés… Certains sont flattés, d’autres plutôt dubitatifs. Et pourtant… Nous sommes bel et bien tous intelligents ! Vous aussi vous en doutiez ?

Preuve en sera faite aux volontaires du centre EPIDE de Strasbourg à l’occasion de ce passionnant cours de 2 heures.

Après avoir défini ce qu’est – selon eux – l’ « intelligence », les volontaires ont visionné un petit film expliquant les travaux d’Howard Gardner à ce sujet. Ils ont ainsi pu comprendre que l’intelligence ne se mesure pas par notre savoir ou notre culture générale.

Par ailleurs, selon le psychologue du développement, il existe 8 types d’intelligence : l’intelligence musicale, intrapersonnelle, naturaliste, logico-mathématique, kinesthésique, visio-spatiale, linguistique et interpersonnelle.

Les volontaires du centre ont tout d’abord tenté de se reconnaître à travers les descriptions de ces différents types d’intelligence, puis, en répondant à un questionnaire basé sur des affirmations de la vie courante, ils ont ainsi pu vérifier leurs impressions et connaître leur profil. Pour Christopher pas de doute, il possède l’intelligence kinesthésique ! Quant à Anaïs, c’est plutôt l’intelligence musicale qui prédomine !

Mais quelle finalité ?

Tout simplement pour que nos volontaires comprennent comment leur cerveau traite l’information qu’il reçoit au travers des cinq sens. Ainsi, ils pourront mettre en œuvre des outils spécifiques d’apprentissage, identifier les meilleures conditions pour être efficace et comprendre. De plus, identifier son ou ses intelligences dominantes permet d’avoir une suggestions de métiers, d’activités correspondant à nos caractéristiques.

Une fois que l’on déchiffre notre machine à penser, fini le stress, les déceptions et place à la motivation, l’envie et le plaisir d’apprendre ! »