Des jeunes, acteurs de leur avenir

Les volontaires de Brétigny réalisent un chantier éco-citoyen

Des volontaires du centre EPIDE de Brétigny-sur-Orge se sont associés à l’Agence sud-francilienne pour l’énergie, les déchets et l’environnement (Siredom) et à la mairie de Bondoufle pour la réalisation d’un chantier citoyen au service des habitants de la commune de Bondoufle (91).

Mi-décembre, sept volontaires du centre EPIDE de Brétigny-sur-Orge ont participé pendant une semaine à un chantier éco-citoyen « Brisefer » ou, brigades sud-franciliennes pour l’enlèvement et le recyclage, en partenariat avec l’agence Siredom et la mairie de Bondoufle (91).

Les chantiers « Brisefer » s’inscrivent ainsi dans le cadre de la politique publique « actions pédagogiques et environnementales » du syndicat Siredom. Celle-ci contribue à sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement et du patrimoine naturel remarquable. Elle se concrétise par la mise en place d’une ingénierie pédagogique en matière d’actions environnementales et d’une coordination technique sur le terrain pendant des chantiers de cinq jours réalisés avec des jeunes.

Ces chantiers sont habituellement réalisés en période de congés scolaires avec des jeunes de la commune d’accueil, mais pour cette occasion ce sont les volontaires de l’EPIDE qui ont apporté leur contribution. Une première démarche qui marque le début d’une collaboration fructueuse.

Les volontaires se sont ainsi rendu au nouveau lotissement de la commune de Bondoufle pour participer à l’aménagement des espaces verts. Un chantier d’envergure puisqu’il a fallu nettoyer une butte de 5 mètres de haut sur 10 mètres de long, couper l’herbe, ramasser les feuilles, tailler les buissons et les arbres et nettoyer les fossés.

Une expérience enrichissante pour les volontaires

Le volontarisme et le courage des jeunes de l’EPIDE, qui n’ont pas hésité à braver les intempéries pour mener à bien la mission qui leur avait été confiée, ont séduit les organisateurs du chantier. Et pour cause, après une semaine de travail et l’évacuation de 2,4 tonnes de déchets verts, la place était nette et agréable.

Pour les volontaires, dont certains ont pour projet professionnel le domaine des « jardins – espaces verts », c’est une expérience importante, avec la réalisation d’un travail concret et des résultats visibles. Cela leur aura permis, de leur propre aveu, de gagner en autonomie et de se sentir responsabilisés.

Pour conclure ce chantier, une rencontre était organisée avec les responsables du Siredom et Jean Hartz, maire de Bondoufle et vice-président du syndicat. Après la cérémonie des couleurs, ils ont retrouvé les jeunes autour d’une collation et les ont chaleureusement remerciés pour leur implication. Un diplôme attestant de leur participation a été remis à chacun, ainsi que des chèques cadeau.