Des jeunes, acteurs de leur avenir

L’EPIDE au XXIIème Congrès National de Généalogie à Marseille

Dans le cadre de la convention signée en novembre 2011 entre la Fédération Française de Généalogie et l’EPIDE, l’établissement a été invité à participer au 22ème Congrès National de Généalogie au début du mois de juin 2013.

Une délégation d’agents et de volontaires avait fait le déplacement. Au travers de cet événement, l’EPIDE a pu confirmer la pertinence des lignes directrices qui ont été tracées en amont de la création du projet, tant dans le choix des partenaires que dans les actions à mener dans les centres.

La convention passée avec la Fédération Française de Généalogie a ouvert plusieurs portes. La première d’entre elles est celle des cercles généalogiques qui y sont affiliés. Les adhérents peuvent, s’ils le souhaitent, apporter une aide ponctuelle aux personnels en charge des activités dans leur centre. Le congrès était l’occasion d’échanger sur le sujet avec différentes associations. Il a également permis de vérifier la pertinence des travaux lancés par deux centres sur le centenaire de la Première Guerre Mondiale. La plupart des associations et des institutions préparent 2014 dès maintenant, et les volontaires présents ont eu à répondre à de nombreuses questions concernant leurs méthodes de travail et leurs sources. La convention a également permis d’intégrer l’action « les jeunes et la généalogie », grâce, entre autres, aux très bonnes relations que l’EPIDE entretient avec la présidente de la commission « Génécole » au sein de la Fédération. Un moment privilégié et symbolique a eu lieu entre la présidente de la commission « Génécole » et les volontaires présents. Cette dernière a offert à chacun des volontaires l’un de ses livres dédicacé. Les volontaires, quant à eux, lui ont remis l’ouvrage biographique réalisé par l’atelier généalogie du centre EPIDE de Montry.

Au cours du congrès, l’EPIDE a été mis en valeur par le travail de communication des volontaires. Ils ont incontestablement conquis les congressistes et les visiteurs par leur maîtrise de la généalogie et de leurs dossiers sur les soldats de la Grande Guerre. Leur assurance, leur politesse et leur disponibilité ont également été saluées et soulignées. Leur implication dans l’évènement a montré que toutes les générations peuvent travailler ensemble, et que les savoirs abordés dans les centres de l’EPIDE sont nombreux.