Des jeunes, acteurs de leur avenir

Le centre de Brétigny-sur-Orge et ses partenaires révèlent leurs "Points communs"

Une matinée d'échanges et de partages entre partenaires, volontaires et agents de l'EPIDE.

En novembre, l'EPIDE et l'entreprise révèlent leurs Points communs. Premier centre à lancer le cycle d'événements organisés par l'Etablissement pour l'insertion dans l'emploi, le centre de Brétigny-sur-Orge a accueilli le jeudi 25 Octobre des entrepreneurs, des représentants des autorités locales et du milieu associatif.

Une centaine d’invités a répondu présent et ainsi pu découvrir, ou redécouvrir, le dispositif EPIDE au cours d'une matinée Portes ouvertes.

Une rencontre qui a débuté par les interventions successives de Nicolas Méary, Maire de Brétigny-sur-Orge, de Thierry Perderau, Président de l’association Acteurs Economiques du Centre Essonne, et de la Conseillère Régionale Isabelle Perdereau, Présidente de la Commission de développement Economique et Innovation. 

Des tables rondes ont permis aux participants des échanges directes avec les volontaires et ainsi comprendre leurs parcours. Pour certains des volontaires cela a été une occasion d'établir de sérieux contacts pour d’éventuels stages mais aussi des opportunités d'emploi.

Après une visite guidée des différents lieux d’activité du centre (salles de cours, formation mobilité, informatique, sport, citoyenneté…), cette opération s’est clôturée par un pot de l’amitié.

« Ça a été l’une de mes plus belles journées au centre ». Adama, volontaire au centre EPIDE

Adama, volontaire au centre EPIDE de Brétigny-sur-Orge depuis le mois d’Avril a appris le matin même qu'il venait de décrocher son code de la route. Selon lui cette journée spécifique à destination des entreprises a été très productive pour lui. « C’était beaucoup mieux qu’une info-collective habituelle : il y avait des gens de tous horizons qui venaient à nous, s’intéressaient à notre quotidien. Ils ont fait le premier pas et on a suivi. Ceux qui voulaient ont pu établir des contacts, élargir leur champ de vision,  et au final ça a fait des étincelles ».
Pour Adama, une rencontre qui a fait la différence : la responsable de la société Takeport lui a proposé un stage en communication digitale - un domaine qui le passionne- pouvant déboucher sur un emploi.