Des jeunes, acteurs de leur avenir

La semaine bleue, c'est 365 jours pour agir et 7 jours pour le dire

La semaine bleue c'est la semaine nationale des retraités et des personnes âgées. Dans le cadre de cette semaine thématique qui se fête partout en France, du 2 au 8 octobre 2017, quatre volontaires du Centre EPIDE de STRASBOURG ont été sollicités par le Centre Social et Culturel ROTTERDAM afin de participer à la préparation d’une action solidaire et intergénérationnelle au bénéfice de ce public.

La semaine bleue ?

Ces 7 jours annuels constituent un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion publique à la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, aux préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, et aux projets des associations.

Cet événement est l’occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d’organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « vieux » dans notre société.

Le centre EPIDE de Strasbourg, solidaire de cette cause

Dans le cadre de semaine nationale, 4 volontaires du centre EPIDE de Strasbourg, Hairati, Guillaume, Mahaboubi et Nicolas se sont rendus au centre social et culturel Rotterdam afin de participer à la préparation d'une action solidaire en intergénérationnelle au bénéfice des retraités et des personnes âgées du quartier. Ils ont ainsi pu participer avec elles à des ateliers autour des soins esthétiques, des pratiques sportives ou encore encadrer un chaleureux loto.

Ce temps privilégié permet aux volontaires de valider une action citoyenne. Le parcours citoyen est en effet important à l’EPIDE ; une attestation remise en fin de parcours vient d’ailleurs reconnaître officiellement le fort « quotient citoyen » des volontaires. Le postulat est simple : en prenant soin des autres, en acceptant les différences, en s’ouvrant au monde, on devient un citoyen actif au quotidien. Cela constitue indéniablement une valeur ajoutée sur le marché de l’emploi.

La gentillesse et la bienveillance des volontaires ont été fortement appréciées. Antoine MATTER, le chargé de mission de quartier à la ville de STRASBOURG, les a sollicités afin de participer à un événement identique au mois de janvier 2018.