Des jeunes, acteurs de leur avenir

« La jeunesse, c’est une chance pour la France ! »

C’est la jeunesse, seule cause qui vaille le déplacement selon François Hollande, qui a conduit le chef de l’État au centre EPIDE d’Alençon le lundi 27 avril. Cette visite était la seconde en moins de 3 mois du Président dans un centre EPIDE.

C’est accompagné de quatre de ses ministres[1], « quasiment tout le gouvernement » s’est-il exclamé, que le chef de l’Etat a visité le centre et a présenté ses mesures en faveur de l’engagement de la jeunesse.

« […] quand un pays n’est pas capable d’offrir à sa jeunesse un espoir, ce pays n’a pas d’avenir. Et ici, vous (la jeunesse) êtes notre avenir et donc notre espoir». Pour illustrer la priorité à la jeunesse, plusieurs dispositifs d’avenir ont été présentés pour offrir des solutions pour les jeunes en France. Il a ainsi confirmé l’objectif d’atteindre 150 000 missions de service civique proposées aux jeunes qui le désirent et la création du Service Militaire Volontaire (SMV), adaptation du service militaire adapté (SMA) sur le territoire métropolitain.

L’EPIDE, établissement civil relevant des ministères de l’Emploi et de la Ville, bénéficie également de nouvelles mesures pour accompagner et accueillir les jeunes peu ou pas qualifiés. En effet, lors de sa visite sur le centre EPIDE de Montry (77), le 16 février dernier, le chef de l’État avait annoncé sa décision d’augmenter de 600 places les capacités d’accueil des 18 centres EPIDE. Aujourd’hui, l’EPIDE dispose de 2085 places ; fin juin il y en aura 2400 ; et en fin d’année, 2655 places seront proposées aux volontaires. Ainsi, l’EPIDE accueillera 4500 jeunes par an, pour 3500 aujourd’hui.

Dans le cadre de l’investissement et du soutien des ministères de tutelle qui se traduit dans le Contrat d’objectifs et de Perfectionnement (COP), le Président a annoncé que deux nouveaux centres seraient créés en 2016 dans le sud de la France, région dans laquelle l’offre de l’EPIDE n’existe pas.

Ainsi, en renforçant l’ensemble de ces dispositifs François Hollande entend « donner autant que possible une chance supplémentaire » à la jeunesse.

Visionnez les photos et la vidéo de cet évènement directement sur le site de l’Élysée.


[1] M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, M. François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, M. Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Mme Myriam El Khomri, secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Politique de la Ville.