Des jeunes, acteurs de leur avenir

A Bourges, les volontaires au micro de RCF Berry

Chaque semaine, les volontaires du centre EPIDE de Bourges-Osmoy enregistrent un billet d’humeur dans les locaux de RCF Berry : paroles de jeunes.

Une émission qui dure. Depuis plus d’un an les volontaires du centre EPIDE de Bourges-Osmoy se succèdent au micro de la radio RCF Berry. En 2016, la rédaction de RCF, radio associative qui propose à des bénévoles d’animer des émissions, avait été séduite par l’idée de donner le micro à ces jeunes, à qui l’on ne donne pas souvent la parole.

Un partenariat qui offre chaque semaine l’opportunité aux volontaires du centre EPIDE de s’exprimer sur des thèmes qu’ils choisissent librement et exprimés dans un billet d’humeur diffusé tous les jeudis à 12h20.

Après avoir travaillé par écrit, leurs idées sont transformées en dialogues. L’objectif, rendre cet échange convivial et dynamique et de fait, plus agréable à écouter par les auditeurs de la chaîne.

>>> Pour écouter les chroniques des volontaires sur RCF Berry

Apprendre à poser sa voix

Les volontaires participants s'entrainent ainsi régulièrement au sein de leur centre, avant les enregistrements, grâce à différents jeux de rôle. Le travail de diction a par exemple nécessité, en amont, des ateliers de ponctuation et d’articulation.

Dans le studio, ces jeunes prennent place autour de la table, chacun un casque sur la tête, micros allumés et textes dupliqués sous les yeux. C’est en en binôme, qu’ils se donnent à chaque émission les répliques, en y mettant le ton, le rythme, qui ne doit être ni trop lent ni trop rapide, et l’articulation nécessaire pour capter l’attention des auditeurs.

Si certains y parviennent dès le premier enregistrement d’autres s’y sont repris à plusieurs fois, toujours accompagnés par les conseils d’un technicien de RCF. Certains volontaires ont également pu observer l’enregistrement de l’émission depuis la régie.

Au-delà de la découverte pure du fonctionnement d’un média par les volontaires, ces ateliers leur permettent une prise de confiance dans la maîtrise de leurs émotions et de la langue française aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.